Société : l’ASFEDYC et Bet Al-Nadjah forment les femmes en entrepreneuriat féminin

« Quelles stratégies et plaidoyers pour un accompagnement efficace de l’entrepreneuriat des femmes ? », c’est l’un des thèmes qui ont fait l’objet de partage d’expériences lors de la formation pratique en entrepreneuriat féminine organisée par l’Association des Femmes pour le Dynamisme Citoyen au Tchad (ASFEDYC). Le lancement officiel de cette formation a eu lieu le 16 mai 2024.

Le taux de l’entrepreneuriat féminin reste faible au Tchad. Avoir un crédit bancaire pour créer ou faire tourner une entreprise n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi l’ASFEDYC et Bet Al -Nadjah forment les femmes en fabrication des chaussures, sacs à main, sacs de voyage, pochettes et port-documents. « La femme est normalement considérée comme le poumon économique dans un pays et doit exercer son droit à l’autonomisation et à l’épanouissement des biens économiques que recèle le Tchad », a indiqué la responsable de la section femme et emploi de l’ASFEDYC, Koumassen Juste.

Selon le chargé de programme de Bet Al-Nadjah, Reolar Rodrique, « notre mission est de créer un réseau solidaire et dynamique de femmes entrepreneures, leaders et actrices du changement au Tchad en leur offrant des opportunités de formation, de mentorat, de financement, de réseautage et de plaidoyer. Voilà pourquoi Bet Al-Nadjah est présent ». Par ailleurs, pendant  03 jours, les participantes seront formées en méthode et style de fabrication des sacs traditionnels et modernes. 

Rappelons que le principal rôle de l’Association des Femmes pour le Dynamisme Citoyen au Tchad est d’accompagner les micros, petites et moyennes entreprises afin qu’elles réalisent de grandes productivités, d’améliorer la qualité des produits et favoriser leur adaptation sur le marché en vue de gagner en termes de compétitivité.

Quitter la version mobile