Ministère de la Santé : des contractuels réclament six mois d’arriérés de salaire

Des agents contractés par le Ministère de la Santé Publique et de la Prévention réclament six mois d’arriérés de salaires. Le lundi,  27 mai 2024, ils ont fait un point de presse pour faire entendre leur voix et exiger leur paiement intégral.

Pour faire face à la crise des réfugiés à l’Est du Tchad, le Ministère de la Santé Publique et de la Prévention a recruté des contractuels. Ils sont 1600 agents à être signés par ledit Ministère en date du 16 octobre 2023 pour une durée de six mois.

Leurs contrats ayant pris fin le 15 avril 2024, « seules 400 quelques personnes ont perçu la totalité de leurs arriérés de salaires », a fait savoir Ismail Sabre Koulo, l’un des représentants des agents. Les autres agents réclament six mois d’impayés à leur employeur qu’est le Ministère de la Santé publique et de la prévention.

Lors de ce point de presse, ils ont souligné qu’un délai a été pris pour le versement de leurs droits. Ce délai a été fixé pour le 24 mai dernier, mais seulement le nombre ci-haut mentionné a obtenu gain de cause. À cet effet, un ultimatum de 72 heures est adressé au Ministère en charge « pour le versement intégral » de leurs droits. Dans le cas contraire, ils promettent d’utiliser « tous les moyens légaux » pour avoir ce qui leur revient de droit.

Quitter la version mobile